0
Petite Fleur Loves Books
Classiques

Nos Père Castor chéris #1

Cela fait longtemps que je voulais partager avec vous notre bibliothèque Père Castor, je me lance enfin dans une série de plusieurs articles car nous en avons un bon petit lot. La majorité de ces ouvrages date, certains sont toujours édités, d’autres non mais peuvent peut-être se trouver d’occasion. Il est important pour moi de célébrer ces albums de qualité qui ont fait rêver, rire et pleurer successivement ma maman, moi et mes enfants. En espérant rappeler à votre souvenir de belles lectures et peut-être aussi, vous en inspirer.

Le cheval bleu, texte d’après Nathan Hale et illustré par Lucile Butel – 5.25 € neuf / Que j’ai aimé cet album plein d’humour et vraiment charmant dans lequel le cheval bleu et la vache orange de M. Leblanc partent en ville dans sa vieille voiture pour faire des courses. (1963)

Boucle d’Or et les trois ours raconté par Rose Celli d’après la tradition russe et imagé par Gerda Muller – 5.25 € neuf / On ne présente plus Gerda Muller dont les illustrations font de cette histoire traditionnelle un souvenir inoubliable pour l’enfant que j’étais. (1956)

Le violon enchanté, texte de JM Guilcher et images de Gerda Muller – 4.75 € neuf / Petit Jean qui a travaillé dur pour Maître Etienne “le plus affreux grippe-sou qu’on pût trouver dans tout le pays” décide de prendre congé après 3 ans de dur labeur. Maître Étienne ne lui donne que 3 sous mais Petit Jean ne se laisse pas emporter par la colère et part sur les routes fleuries du printemps. Il va y rencontrer un inconnu qui va exaucer son voeu le plus cher, celui d’avoir un violon qui “fasse danser tous ceux qui l’entendraient sans qu’ils puissent s’en empêcher”. Ainsi commence la formidable aventure de Petit Jean, un très bel album édité en 1969.

Le jamais content! Texte de Vassilissa et images des Romain Simon – 10.48 € occasion (il existe une nouvelle édition ici, mais je préfère les illustrations de Romain Simon) / Si vous avez lu cette histoire enfant je suis certaine que vous ne l’avez pas oublié car il nous conte avec humour comment est apparu le plus étrange des animaux de cette terre: l’ornithorynque! (1978)

Tricoti tricota, par May d’Alençon et images de Gerda Muller – 21.50€ occasion / Quel dommage de ne plus voir cet album édité, il parle de respect de soi et des autres, d’organisation et de partage des tâches. Une maman de 12 garçons remuants, espiègles, insupportables ne s’en sort plus guère, heureusement les araignées de sa maison entendent sa complainte et envoient Tricota, une petite fille aux doigts de fée qui va ramener propreté, calme et sérénité dans la maison en enseignant, entre autre, aux enfants à travailler pour aider leur maman et à la maman  à tricoter de beaux habits solides et bien chauds pour que ses garnements puissent être bien habillés. (1957)

Marlaguette, récit de Marie Colmont, images de Gerda Muller – 5.25 € (il existe une version racontée ici) / Ah Marlaguette est une si belle histoire d’amitié et de tolérance. Aimer quelqu’un veut dire accepter ses différences et les respecter. Marlaguette ramasse des champignons, lorsqu’un loup l’attrape et l’emporte pour la manger. Mais trop pressé, ce dernier se cogne la tête et se fait très mal. Marlaguette, prise de pitié, le soigne et prend soin de lui, jour après jour, jusqu’à sa guérison. Tombé sous le charme de cette petite fille attentive et généreuse, le loup promet alors de ne plus jamais manger d’animaux. Mais le régime végétarien ne convient pas à un loup, et il se met à maigrir dangereusement, si bien que Marlaguette s’inquiète, que décidera -t-elle pour sauver son ami? (1952)

Conte de la marguerite, par Béatrice Appia – 0.01€ d’occasion – encore un très joli album qui n’est malheureusement plus édité. Marguerite veut savoir ce qu’est devenu le petit mouton qui lui a brouté deux feuilles et part à l’aventure sur les chemins de l’été qui ne sont pas sans dangers, un très jolie balade au coeur de la nature. (1959)

Le joueur de flûte de Hamelin raconté et illustré par Samivel –  5.25 € neuf / J’aime énormément les illustrations de Samivel, ses albums Merlin Merlot et Les malheurs d’Ysengrin sont restés ancrés dans ma mémoire car j’ai eu beaucoup de plaisir à les lire et les relire. Un classique à lire avec vos enfants.

Les Pokkoulis par Isabelle Jean et Pierre Luc sur un thème de Masako Kodaira, illustrations d’Etienne Morel – 13 € occasion / quel dommage que ce joli album ne soit plus édité. L’histoire se passe à Kyoto où le père de Jounzo vend des guétas (sandales japonaises), une belle histoire autour des traditions japonaises. (1965)

Voilà pour aujourd’hui! Je vous retrouve bientôt avec une nouvelle série de livres du Père Castor!

You Might Also Like...

No Comments

Leave a Reply