Petite Fleur Loves Books
ALBUMS

Heureux et détendu

Et si nous débutions cette nouvelle semaine en cultivant le bonheur ? Voilà une chose importante à enseigner à nos enfants: le bonheur nous l’avons déjà, bien à l’abri au creux de nous et c’est à nous de le cultiver avec attention. Parfois il peut nous sembler fragile ou sur le point de nous abandonner, mais sa racine est solide et bien présente et le soleil reviendra pour le faire fleurir si nous lui portons l’attention nécessaire et l’acceptons pour ce qu’il est, simplicité.

Quand Marine Locatelli m’a gentiment demandé si je souhaitais vous présenter la nouvelle édition de Heureux et détendu, parue chez Nathan, j’ai tout de suite accepté car ma vie est riche de bosses et tournants et par expérience je sais que pensée positive et pleine conscience sont de très bonnes amies à emmener avec soi sur les chemins de la vie.

Shamata est une petite fille de 12 ans qui partage ses expériences à travers de petites histoires colorées et respire avec nous pour nous accompagner dans nos aventures quotidiennes. J’ai trouvé ce format illustré avec de petites histoires en BD très accessible et permettant une lecture autonome. Les illustrations de Aki sont joyeuses, vivantes et colorées et les mots de Marine sont simples, doux et clairs.

Ce petit guide est bien utile, il nous délivre 20 précieux secrets pour aborder la vie avec plénitude, accepter le changement, respirer, savoir dire merci, être gentil, apprendre à s’aimer pour mieux aimer … nos enfants ont été très réceptifs à ces partages, ils ont su y retrouver leurs propres émotions et ont aimé les 10 petites méditations à écouter (lecture à l’aide d’un QR code ou fichiers audio à télécharger sur le site Nathan).

Aussi Marine s’est-elle prêtée avec générosité au jeu des dix questions. Mais avant que vous ne fassiez connaissance avec cette femme pétillante qui a le coeur ouvert à la vie et plusieurs cordes à son arc, je réponds ici à sa question posée plus bas: “quelle est l’île que vous souhaitez atteindre ?”

Marine, je suis déjà sur mon île, elle est foisonnante, colorée et imprévisible. Souvent y résonnent les rires, parfois les pleurs; le soleil y brille mais il arrive que l’orage en fasse trembler les feuilles. Je me sens bien sur cette île, je l’aime telle qu’elle est et m’efforce de la cultiver au mieux. Sa particularité ? Elle est mouvante et se déplace au gré des flots, alors la question serait plutôt, vers quelles nouvelles eaux mon île m’emmènera-t-elle ? Seul l’avenir nous le dira, je lui fais confiance.

Heureux et détendu est déjà en librairie. Dès 7 ans. Arrêtons nous un instant et respirons pour mieux être.

Heureux et détendu

Marine Locatelli & Aki

Nathan

ISBN: 978-2092589588

13.90€

Interview des 10 questions

  • Bonjour Marine, acceptez-vous de nous parler brièvement de vous? Si vous deviez vous décrire en trois mots quels seraient-ils ?

Trois mots : aventurière, créative, optimiste. Et Mère.

  • Quel enfant étiez-vous ?

La danse était toujours un rendez-vous magnifique, comme de jouer dans la forêt, parler aux arbres, grandir auprès du pin de mon enfance devenu un géant, que j’ai pleuré en 2018 quand j’ai découvert avec
stupeur qu’il avait été coupé… grimper dans un figuier que je n’oublierai jamais et que je retrouvais chaque année en Méditerranée, rêvasser sur l’une de ses grosses branches aux feuilles si parfumées… écrire des histoires et écouter la mer, cultiver courage et persévérance en ski nordique. Le Vercors nord est le pays où j’ai grandi, une contrée de nature
sauvage, où j’aime toujours me ressourcer en famille.

  • Quel était/est votre livre d’enfant favori ?

Un album jeunesse toujours édité aujourd’hui : « Jean Lou et Sophie découvrent la mer » (de Marcel Marlier, éditions Casterman, l’édition de la fin des années 1960)  parce que je prenais un gros coquillage que je portais à mon oreille comme Sophie l’héroïne et j’écoutais longuement la mer en fermant les yeux…  c’était un moment de pleine présence pour se relier intuitivement à ma respiration. J’ai découvert plus tard les albums de Tomi Ungerer et de Claude Ponti avec une joie immense, que j’ai lus et relus sous les nuits d’étoiles, de pluie ou de neige à mes deux filles dans des lits transformés en cabanes… elles sont adolescentes aujourd’hui. Et nous avons toujours été fans des P’tites Poules de Christian Jolibois et Christian Heinrich, que j’ai adaptées en dessin animé pour France 5 avec enthousiasme.

  • Quel est le premier livre qui vous a fait pleurer / vibrer ?

« La nuit des temps » de Barjavel, j’avais 13 ans. J’ai été transportée dans le monde du passé d’Eléa et de Païkan sous les glaces. Une émouvante histoire d’amour pour des adolescents qui vivent leurs premiers émois. Cinq ans plus tard, lorsque j’avais 18 ans en 1984, j’ai rencontré Barjavel dans une librairie de Grenoble où j’ai pu parler un long moment avec lui. Un moment cadeau. Les romans de science fiction m’ont accompagnée lorsque j’étais adolescente, la série du Seigneur des anneaux de Tolkien, Dune de Franck Herbert et les livres de scientifiques comme Asimov. La psychohistoire pour savoir l’avenir, présente dans Fondation d’Asimov m’a fascinée. J’invite les ados à le lire aujourd’hui encore. Et… je rêvais aussi d’être astronaute, peut-être pour retrouver notre part d’enfant des étoiles… que je vis à travers l’imaginaire, dans l’esprit et le corps, l’écriture et la danse.

  • Quel est votre mot préféré et pourquoi ?

Gratitude. Parce que je suis reconnaissante à la Vie et aux personnes pour tout ce qu’elles m’ont offert et m’offrent, même si certaines personnes ne sont plus présentes aujourd’hui dans mon quotidien. L’émotion positive de gratitude permet de nous relier à une spirale vertueuse, en observant chaque jour avec attention tout ce qui nous est donné : d’un rayon de soleil à la présence ou l’aide d’un proche ; d’un sourire d’enfant à une fleur ou une plante qui s’épanouit. Il y a tant de micros rendez-vous de gratitude. Est-ce qu’on peut à la fin de chaque jour être reconnaissant pour trois moments savourés ou trois relations agréables (professionnelle, amicale, familiale, avec des personnes que nous connaissons moins ou rencontrées pour la première fois) ? Cela nous permet de mieux apprécier ce que nous vivons et d’être à notre tour généreux, présents aux autres et offrir un sourire croissant de Lune ou croissant soleil à la vie.

  • Heureux et détendu c’est important pour vous ?

« Heureux et Détendu » c’est un rendez-vous et un entraînement avec l’héroïne indienne Shamata qui a 12 ans pour développer la pleine conscience dans le quotidien. C’est une exploration intérieure que vous dévoile Shamata avec sa voix off… pour se relier à sa boussole et à son île intérieure, apprendre à mieux se connaître, à se connecter à soi, aux autres, au monde et à la nature, pour plus de compassion en action.  Nous pouvons développer des attitudes de pleine conscience car nous sommes les capitaines de nos goélettes ou caravelles, c’est à nous de bien tenir la barre avec confiance. Entraînement très sportif ! J’avais écrit un projet de documentaire animé, qui reliait présent (réalité documentaire) et légendes du Bhoutan en dessin animé. Pays où je me suis rendue à deux reprises pour des festivals de danses sacrées. C’est parce que ce projet ne s’est pas concrétisé en 2013 que j’ai imaginé le personnage de Shamata. J’avais un super producteur pour cette série documentaire animée, mais nous n’avons pas trouvé son diffuseur TV. Shamata s’est invitée pour me réconcilier avec ce qui n’avait pas pu être créé. Mais ce projet de documentaire pourrait encore se concrétiser… d’ailleurs nous sommes actuellement dans la phase du montage de Green Teens, un documentaire international que j’ai imaginé en 2015 autour de l’éducation des ados connectés à la nature. Nous avons décidé de le produire nous-mêmes, même si c’est difficile, pour ne pas dépendre des jeux de pouvoir du monde audiovisuel. Et je me réjouis de vivre cette étape du montage maintenant avec notre chef opérateur Thor et un jeune monteur motivé. Et pour Shamata, j’ai envie d’ajouter que c’était aussi un challenge et un clin d’oeil ré-créatif que j’ai annoncé à trois mindful mums : « je crée Shamata en m’amusant pour qu’elle soit une guide de sagesse pour les enfants et les jeunes ados, auprès de leurs parents ». Et comme Shamata vient d’Inde, elle porte en elle toute la sagesse millénaire de l’Orient.

  • Quel genre littéraire aimez-vous le plus lire ?

Les voyages intérieurs, des aventures qui vous métamorphosent et vous transcendent, des histoires qui soignent et apaisent. Je souhaite partager avec vous trois livres de femmes voyageuses, à travers des légendes et leur vie, trois livres à proposer à nos adolescents, filles ou garçons : « Le lama aux cinq sagesses », un roman d’Alexandra David Néel qu’elle a écrit grâce à son fils adoptif sur le Haut Pays des Neiges du Tibet parce qu’elle avait osé partir seule à une époque où les femmes devaient rester à la maison et se taire ; « Les femmes éternelles » de Jacqueline Kelen parce qu’elle a choisi d’écrire sur des héroïnes de mythes qui vivent « un merveilleux péril » et qui sont comme un miroir pour nous ;  « Femmes qui courent avec les loups » de Clarissa Pinkola Estes parce qu’elle a retranscrit comme conteuse des légendes merveilleuses de sagesse autour de la femme sauvage qui vibre et résonne en nous. Chacune de ces trois femmes nous invite à nous relier à notre intériorité, notre puissance d’Amour et de Liberté : quelles femmes sommes-nous, que souhaitons-nous déployer pour nous-même et pour les autres ? De quelles femmes de légendes ou de mythes nous sentons nous proches ? Quelle âme féminine en nous a tant besoin de s’exprimer ? Et finalement, comment s’engager pour nos enfants et notre planète Gaïa ? Marcher dans la nature, c’est comme se trouver dans une immense bibliothèque où chaque livre ne contiendrait que des phrases essentielles. » Christian Bobin, « La lumière du monde » (Folio).
Depuis presque 30 ans, les livres et les pensées de Christian Bobin et Matthieu Ricard sont toujours à mes côtés. J’ai une profonde gratitude pour tout ce qu’ils m’ont transmis.
Et si je suis partie dans l’Himalaya, c’est grâce à Alexandra David Néel et Matthieu Ricard. Nous avons tous besoin de « role models » inspirants qui nous poussent en avant, pour déployer nos ailes, nous dépasser et accompagner les autres, changer d’altitude comme l’écrit aussi le visionnaire Bertrand Piccard, co-créateur de l’avion solaire qu’il a imaginé et piloté, Solar Impulse.

  • Où trouvez-vous votre inspiration ?

L’inspiration s’invite n’importe où. Sa présence est une grande source de joie. Les bibliothèques de notre chez-nous m’entourent comme de complices aventurières, qui m’invitent à explorer de nouveaux territoires tout en restant à l’intérieur, plus près de mon coeur.

  • Avez-vous une saison préférée pour écrire et pourquoi ?

Chaque saison est une nouvelle page d’inspiration. Cela dépend de ce que nous vivons dans le présent et comment nous nous relions à ce présent. Même s’il est chahuté…

  • Quelque chose que vous aimeriez dire à vos lecteurs ?

Les livres sont des ports en partance vers des ailleurs et des horizons sans cesse renouvelés. Lorsque vous êtes reliés à vos ports, vous pouvez lever l’ancre et traverser les océans éditoriaux en toute sérénité, et ce malgré les tempêtes. Les auteurs accompagnent les lecteurs comme des explorateurs de l’amitié, du partage, du vagabondage.

À mon tour j’ai une question pour vous Petite Fleur : quelle est l’île que vous souhaitez atteindre ?

Je vous remercie sincèrement pour vos questions et l’attention que vous portez à Shamata dans ses aventures quotidiennes avec son amoureux Soham. Apprendre à être heureux et détendu, c’est un vaste programme, n’est-ce pas !?… Et vous, par quoi commencez-vous ?

You Might Also Like...

No Comments

Laissez nous un petit mot, cela nous fait toujours plaisir.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :